News Health/Medical Quand mal dormir rend malade
0
Insomnie

Published :

Quand mal dormir rend malade

Le ronflement du partenaire peut avoir de graves répercussions sur la santé.

Publié le 20 mars 2024 à 16:00

Nouvelle étude: Quand mal dormir rend malade

Pour beaucoup, le sommeil est sacré, comme il se doit d'être. Cependant, les résultats d'une récente étude montrent qu'un sommeil de mauvaise qualité est nocif à long terme.

Quatre profils de dormeurs

Des chercheurs de la Penn State University ont analysé les données de 3700 participants sur une période de dix ans et ont identifié quatre profils de dormeurs différents:

  • Le gros dormeur: Celui qui dort beaucoup.
  • Le rattrapeur de sommeil: Celui qui compense son manque de sommeil le week-end.
  • L'insomniaque: Celui qui souffre d'insomnie.
  • L'adepte de la sieste: Celui qui fait régulièrement la sieste.

Or, ni l'un, ni l'autre de ces deux profils n'est idéal. Le groupe des insomniaques inclut également les personnes dont le sommeil nocturne est régulièrement interrompu par les ronflements de leur partenaire.

Risques pour la santé

La nouvelle étude met en évidence les risques liés à un sommeil perturbé:

  • Les personnes qui souffrent d'insomnie sur une période de plus de dix ans présentent un risque plus élevé de maladies cardiovasculaires, de diabète, de dépression et de fragilité liée à l'âge.
  • Les personnes qui font régulièrement la sieste en journée ont un risque plus élevé de diabète, de cancer et de fragilité.

«Il n'est pas facile de changer ses habitudes de sommeil, parce qu'elles sont fermement ancrées dans le mode de vie», explique Soomi Lee, directrice de recherche.

Trucs et astuces pour mieux dormir

Comme l'explique Soomi Lee, il y a des comportements à adopter pour bien dormir:

  • Ne pas utiliser son téléphone portable au lit.
  • Pratiquer une activité physique régulière.
  • Renoncer à la consommation de caféine à partir de la fin de l'après-midi.

Selon l'experte, les téléphones portables n'ont pas leur place dans une chambre à coucher.

  • Reactions

    0
    0
    0
    0
    0
    0

    Your email address will not be published. Required fields are marked *